GNL : première escale à Marseille pour le Costa Smeralda

GNL : première escale à Marseille pour le Costa Smeralda
Fer de lance de la flotte de Costa Croisières, le Costa Smeralda a réalisé ce dimanche 29 décembre sa première escale au port de Marseille.

Présenté comme une avancée majeure en matière de protection de l’environnement, le gaz naturel liquéfié (GNL) s’impose peu à peu dans le secteur maritime. Engagé dans cette transition, Costa Croisières a récemment inauguré son premier navire du genre.

Parti du chantier naval Meyer à Turku (Finlande), le 6 décembre dernier, le Costa Smeralda a ensuite pris la direction de Savone où il est reparti le 21 décembre pour une première croisière d’une semaine avec ses passagers. C’est dans ce cadre que l’escale du 29 décembre à Marseille a été organisée.

Un programme de cinq navires GNL

Pour le groupe Costa, la mise à l’eau de ce premier navire GNL fait partie d’un programme de six milliards d’euros portant sur la construction d’un total sept navires, dont cinq propulsés au GNL. Parmi eux, trois feront des escales régulières à Marseille.

Alors que l’AIDAnova s’arrête déjà chaque semaine dans la cité phocéenne, le Costa Smeralda y effectuera 100 escales d’ici à fin 2021 dans le cadre de croisières organisées en Méditerranée occidentale. Jumeau du Costa Smeralda, le Costa Toscana arrivera à l’été 2021 et y passera également chaque semaine.

Une transition inévitable

Si les compagnies sont de plus en plus nombreuses à opter pour la solution GNL, c’est aussi en raison de l'évolution de la réglementation. A compter du 1er janvier 2020, l’Organisation maritime internationale durcira ses règles en matière d’émissions d’oxydes de soufre (SOx).

La teneur en soufre dans les carburants marins sera ainsi abaissée de 3,5 à 0,5 % et pourra même être réduite à 0,1 % dans les zones à basses émissions, dites zones ECA.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire