En Inde, Uber encourage ses chauffeurs à passer au GNV

En Inde, Uber encourage ses chauffeurs à passer au GNV
Le géant californien du VTC s’est associé à Gail Gas pour promouvoir l’usage du GNV dans plusieurs villes indiennes.

Initialement développée à Bangalore, l’initiative sera ensuite étendue à d’autres grandes villes a déclaré la division indienne d’Uber dans son communiqué.

Dans le cadre du partenariat conclu avec GAIL Gas, Uber encouragera ses chauffeurs à passer au GNV. Une transition récompensée par GAIL Gas qui offrira l’équivalent de 10.000 roupies en carburant aux 500 premières voitures qui adhèrent au programme. Un avantage économique qui constitue un argument fort pour les chauffeurs. Selon les deux partenaires, l’utilisation du GNC en lieu et place des carburants conventionnels permettrait de générer des économies mensuelles allant jusqu’à 15.000 roupies, soit l’équivalent de 188 euros. Une somme conséquente lorsqu’on sait que le salaire mensuel moyen en Inde s’élève à environ 220 euros.  

« Uber sensibilisera sa communauté de chauffeurs sur les avantages associés à ce carburant par divers canaux. GAIL Gas et Uber mèneront également des discussions avec les équipementiers, les concessionnaires et les garages afin de promouvoir la technologie », indique le communiqué du groupe.

Côté ravitaillement, les chauffeurs pourront notamment utiliser la station opérée par Gail Gas à proximité de l’aéroport de Bangalore. Ouverte 24h/24 et capable de ravitailler jusqu’à 8 véhicules simultanément, celle-ci dispose d’une capacité d’environ 1000 véhicules par jour.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire