Italie : 27 nouveaux bus au gaz pour Reggio Emilia

Italie : 27 nouveaux bus au gaz pour Reggio Emilia
Ville du centre du pays, Reggio Emilia vient de recevoir une flotte de 27 bus fonctionnant au gaz naturel.

D’une longueur de 12 mètres, les 27 nouveaux bus CNG ont été présentés il y a quelques jours par SETA qui opère le réseau de transport public pour le compte de Reggio Emilia. Conformes à la norme Euro 6, ces MAN Lion's City GNC sont équipés d’une motorisation mild-hybrid qui intègre un moteur électrique rechargé lors des phases de freinage et de décélération pour accompagner le bloc thermique lors des phases d’accélération. Une façon de réduire les émissions de CO2.

Strictement identiques, les 27 MAN Lion’s City livrés à SETA peuvent accueillir jusqu’à 93 passagers, dont 25 assis. Ils disposent d’un accès pour les personnes à mobilité réduite et d'un système de vidéosurveillance avec 6 caméras numériques

Au sein de la flotte de Reggio Emilia, ils viennent remplacer un parc d’autobus fonctionnant au GPL mis en service il y a une vingtaine d’années. Ils rejoignent une flotte d’autocars GNL mise en service il y a quelques semaines par Irizar.



Une station d’avitaillement sur site

Au-delà de l’acquisition de cette nouvelle flotte de bus, SETA a également déployé une station d’avitaillement dans ses locaux. Non raccordée au réseau, l’installation fait appel à du gaz naturel liquide (GNL). Dotée d’un réservoir cryogénique d’environ 14 mètres de haut offrant une capacité de stockage de plus de 100 000 litres de carburant, la station a été installée par HAM Italia. Elle propose deux solutions pour le ravitaillement :
  • Pour les bus urbains fonctionnant au GNC, le gaz est envoyé vers un dispositif de compression et de regazéification. Celui-ci alimente 4 distributeurs dont 3 à haut débit pour les bus et 1 à pression standard pour les véhicules légers).
  • Pour les autocars fonctionnant au GNL, le gaz est directement envoyé sous sa forme liquide vers deux distributeurs

« Nous nous sommes engagés à investir dans de nouveaux bus à faibles émissions et de nouvelles infrastructures en remplaçant les véhicules GPL les plus obsolètes et en commençant l'abandon des véhicules diesel plus anciens. Aujourd'hui, nous donnons la démonstration concrète et tangible de cet engagement » a commenté Antonio Nicolini, Président de SETA.

Estimé à 1,4 million d’euros, le déploiement de la station a été soutenu à 40 % par la Région Émilie-Romagne. Les 60 % restants ont été répartis entre les différents actionnaires de l'entreprise. 

Bus GNV MAN Lion’s City CNG

MAN Lion’s City CNG : en savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur le bus GNV MAN Lion’s City CNG dans notre dossier complet : caractéristiques, photos, vidéos etc...
accéder au dossier
Partager cette page

A lire également