Mondial de l'Auto : Seat officialise l'arrivée de son offre GNV en France

Mondial de l'Auto : Seat officialise l'arrivée de son offre GNV en France
Révélant pour la première fois la version TGi du nouvel Arona, Seat confirme l’arrivée de sa gamme GNV en France. Une offensive qui débutera en fin d’année.

Officialisée ce mercredi 3 octobre sur le stand du constructeur au Mondial de l’Automobile de Paris, l’arrivée de l’offre GNV de Seat dans l’hexagone débutera avec le lancement de la Leon TGI dont la commercialisation interviendra en fin d’année avec l’arrivée d’un premier modèle : la Seat Leon TGI (photo-ci dessous).

Disponible en version 5 portes et ST, en finition Style et Excellence, la compacte au gaz naturel de la marque espagnole sera disponible à partir de 25.990 euros. Dotée d’une motorisation 1.4 TGI bicarburation essence-gaz, la Leon TGI développe jusqu’à 130 chevaux de puissance. En usage gaz, la Leon TGI annonce 400 à 450 kilomètres d’autonomie.

Première mondiale pour l’Arona TGi

Outre l’annonce de ses ambitions pour le marché français, Seat profite du Mondial de Paris pour présenter en détails le nouveau Arona TGI.
Premier SUV disponible en motorisation gaz naturel en « première monte », l’Arona au gaz naturel embarque trois réservoirs au gaz naturel et autorise jusqu’à 400 km d’autonomie en usage GNC.

En France, sa commercialisation est attendue courant 2019 avec celle de la Seat Ibiza TGi.

Ecologique et économique

« Avec cette gamme GNV, nous sommes capables de couvrir 70 % de la demande européenne. Nous avons multiplié par cinq nos ventes de véhicules GNV cette année. Nous sommes convaincus qu’il n’y pas seulement les poids-lourds qui peuvent jouer un rôle dans le développement du gaz mais aussi les voitures particulières » a déclaré Luca de Meo, le Président de Seat, qui a profité de l'événement pour signer son adhésion à l'AFGNV.

« Le GNV, c’est un combustible doublement éco » a-t-il poursuivi. « Premièrement parce qu’il est écologique mais aussi parce qu’il est économique. Nos voitures au gaz ont un prix d’acquisition presque identique aux motorisations classiques. Un client moyen peut atteindre une économie annuelle de 700 à 1000 euros en termes de coût d’utilisation. La consommation est 55 % inférieure à celle d’un véhicule essence et 35 % par rapport à celle d’un véhicule diesel » précise-t-il.

GRTgaz parmi les premiers clients

S’il n’a pas encore détaillé ses ambitions en termes de volumes pour le marché français, Seat ciblera notamment les flottes professionnelles. Au Mondial, la conférence de presse a permis à GRTgaz d’officialiser ses premières commandes.

« Dès l’année prochaine, nous allons accueillir des véhicules GNV Seat dans la flotte interne de GRTgaz » a déclaré Thierry Trouvé, Directeur Général de GRTgaz.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire