A Nantes, les livreurs sont invités à passer au GNV

A Nantes, les livreurs sont invités à passer au GNV
Par le biais d’une nouvelle réglementation gérant l’accès au centre-ville, Nantes souhaite encourager l’utilisation de véhicules de livraison les moins polluants.

Gaz, électricité, hydrogène… En pratique, tous les véhicules fonctionnant aux énergies alternatives sont désormais favorisés. Non contraignante, la mesure s’articule autour d’une nouvelle réglementation d’accès au centre-ville offrant des avantages pratiques non négligeables aux véhicules les plus vertueux.  

Nantes a ainsi changé son calendrier de livraisons depuis le 1er juin. Alors que les véhicules fonctionnant au gaz, à l’électricité ou à l’hydrogène sont autorisés à livrer tous les jours de 4h et 23h sans contraintes, les véhicules à motorisations conventionnelles doivent désormais se contenter de la plage 7h30 – 12h00. Un principe qui permet d’inciter sans imposer et qui n’est pas sans rappeler celui mis en place par l’Eurométropole de Strasbourg depuis le mois de septembre.

Durcissement en 2020

Pour la métropole de Nantes, cette mesure n’est qu’une première étape. Dès septembre 2020, la réglementation se durcira. Les véhicules polluants ne pourront plus livrer qu’entre 4h et 11h30 tandis que certaines dérogations seront levées. Ce sera notamment le cas pour les véhicules réalisant des livraisons aux particuliers, secteur pour lequel les déplacements sont toujours autorisés jusqu’à tard dans la soirée. Les véhicules propres pourront quant à eux continuer à circuler librement jusqu’à 23 heures.
 
  1er juin 2019 Septembre 2020
Véhicules gaz, électricité, hydrogène 4h – 23h 4h – 23h
Véhicules diesel et essence 7h30 – 12h00 4h – 11h30
Véhicules diesel, essence dédiés aux livraisons à particuliers 4h – 23h 4h – 11h30
 
« L’objectif est d’offrir davantage de possibilités aux plus vertueux et d’inciter les autres à réduire leur empreinte écologique » résume au quotidien 20minutes Thomas Quero, adjoint au maire de Nantes en charge de la logistique urbaine.
 
Une transition que la métropole a souhaité accompagné par un appel à projets. Baptisé FLUX (Fabriquons la Logistique Urbaine ensemble) et lancé en début d’année, celui-ci invitait les acteurs du transport à soumettre leurs idées pour imaginer une logistique urbaine plus durable. Les candidatures sont désormais closes. Les lauréats devraient être annoncés dans les toutes prochaines semaines. 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire