Dernier kilomètre : Strasbourg veut accélérer l'usage du GNV

Dernier kilomètre : Strasbourg veut accélérer l'usage du GNV
A Strasbourg, le conseil municipal vient de voter la mise en place de plusieurs mesures favorisant l’accès au centre-ville aux véhicules électriques et GNV pour les livraisons du dernier kilomètre.

Alors que les émissions de CO2 liées aux activités de livraison sont estimées à 34.000 tonnes par an, dont 17 % concentrées sur le centre-ville, Strasbourg vient de voter une série de mesures censée accélérer l’usage des énergies alternatives.

A compter du 1er septembre 2018, la municipalité a ainsi décidé d’offrir une heure supplémentaire de circulation et de stationnement, de 10h30 à 11h30, aux véhicules de livraison fonctionnant à l'électricité et au gaz naturel. A l’inverse, l’heure de fin de tournée pour les véhicules de livraison non électriques ou GNV passera de 11h00 à 10h30.

Strasbourg a par ailleurs validé la mise en place de la vignette Crit’Air. A compter du 1er septembre 2018, les véhicules de livraison diesel Crit’Air 5 ne pourront plus accéder au centre-ville. Une restriction qui sera étendue aux vignettes Crit’Air 4 à compter du 1er septembre 2019. A horizon 2021-2022, c’est l’ensemble des véhicules diesel qui devraient être interdits dans le secteur dit « de la Grande Ile ».

Pour la collectivité, il s’agit d’encourager les professionnels à choisir des solutions plus vertueuses pour leurs livraisons. 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire