Renault intègre des camions au biogaz pour ses activités logistiques

Renault intègre des camions au biogaz pour ses activités logistiques
Un camion au biogaz Breger dédié aux activités logistiques de Renault
La Supply Chain Renault vient d’intégrer une flotte de camions au biogaz pour assurer le transport de pièces pour la production automobile.  

Dans le domaine de la mobilité, Renault met les gaz. Après avoir indiqué en tout début d’année vouloir se lancer dans le rétrofit d’utilitaires au biogaz, le groupe tricolore vient d’annoncer l’intégration de camions bioGNV au sein de sa flotte. Attribué au groupe Breger, le contrat consistera à assurer le transport de pièces. La liaison sera effectuée entre l’usine Renault Sandouville (Seine-Maritime) et le site de l’équipementier Faurecia basé à Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine), à 330 km.

Pour Renault, cette démarche s’inscrit dans la politique de réduction de l’empreinte carbone de l’ensemble de ses activités logistiques et opérationnelles. "En 2019, la Supply Chain a déterminé une feuille de route ambitieuse pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Parmi les leviers identifiés figure le recours à un transport utilisant des énergies plus propres, alternatives au Diesel" justifie le constructeur. S’il ne précise pas le nombre de camions au gaz affectés, le constructeur indique que d’autres flux au biogaz et gaz naturel liquéfié seront lancés courant 2021.

Renault n’est pas le premier constructeur automobile à intégrer des camions GNV au sein de ses flux logistiques. En 2020, une station GNL voyait le jour à quelques pas du siège mondial de Volkswagen pour servir les partenaires transporteurs du groupe allemand.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire