Stations GNV : Mesure-Process multiplie ses déploiements en France

Stations GNV : Mesure-Process multiplie ses déploiements en France
Arrivé il y a un an sur le marché du GNV, la filiale du groupe MPH multiplie ses déploiements dans l’hexagone. Avec une dizaine de réalisations à son actif, Mesure Process se positionne aussi bien sur les stations publiques que privées et compte sur son offre commerciale et ses atouts techniques pour s’imposer auprès des décideurs.

« En un an, nous avons beaucoup progressé techniquement sur notre offre, acquis de l’expérience sur les premiers déploiements et investis commercialement pour se faire connaitre avec l’embauche de deux ingénieurs commerciaux pour rester proche des clients » résume Jean Luc Bonnet, Directeur Général de MPH Energie
« Au total, nous avons réalisé une dizaine de stations sur une année » chiffre Pierre André Guinard, Président de Mesure Process, qui évoque une quarantaine de dossiers en cours. « Certaines vont déboucher dans les semaines et mois à venir et d’autres en fin d’année ou début 2019 » complète-t-il.

Transporteurs : une installation à venir avec Houtch

Après une première installation réalisée pour le compte des transports Barcos, Mesure Process travaille depuis quelques semaines avec Houtch pour la conception d’une station à Saint Quentin, dans l’Aisne.

« C’est une grosse station qui sera implantée entre Lille et Reims et bien visible en contrebas de l’autoroute. Houtch dispose déjà d’une dizaine de camions gaz avec deux stations charge lente. Une quarantaine sont prévus d’ici fin 2019, d’où l’idée de passer à la vitesse supérieure sur la partie avitaillement avec une station qui sera également ouverte aux transporteurs tiers. C’est un projet à la fois ambitieux et raisonné qui montera progressivement en puissance. A termes, il y aura quatre pistes et deux compresseurs qui vont tourner de façon séquentielle au départ puis de façon simultanée pour monter à terme à une cadence de 15 poids-lourds à l’heure » précise Jean-Luc Bonnet.

Sur la partie dimensionnement, l’intégrateur joue un rôle essentiel. Il s’agit d’appréhender les besoins actuels et futurs pour trouver le bon compromis. Un véritable travail d’équilibriste qui ne donne pas droit à l’erreur. Si les compresseurs ne sont pas suffisamment dimensionnés pour absorber la fréquentation, camions et chauffeurs devront patienter. Une perte de temps et d’argent que pardonnent difficilement les transporteurs…

Un marché à développer pour la charge lente

« On a commencé à monter des petites stations en charge lente sur les camions mais il y a également un gros potentiel dans certaines agglomérations, notamment à Paris où des entreprises peuvent avoir des flottes à convertir. Cela peut être de la messagerie ou des traiteurs implantés en banlieue et qui sont amenés à circuler sur Paris. Pour nous, il s’agit de bons candidats pour passer une partie de leur flotte au GNV en y associant une technologie à charge lente » estime Pierre André Guinard qui évoque des partenariats avec certains concessionnaires. A l’instar des bornes de recharge vendues avec les voitures électriques, il s’agit de proposer aux professionnels une offre « packagée » intégrant à la fois la vente des véhicules et du système d’avitaillement.

Sur la partie flotte, Mesure Process a déjà quelques références. Outre sa collaboration avec Houtch pour des stations charge lente, la société a aussi travaillé au déploiement de plusieurs stations charge lente et rapide dédiées aux flottes GNV de GRTgaz. « Nous avons mis en place une station à Brignais (Rhone). Une seconde sera très bientôt installée à Angoulême » précise Jean Luc Bonnet.

Deux nouvelles stations publiques à venir

Aux stations privées et semi-privées s’ajoutent quelques projets de stations publiques. Après avoir équipé une première station pour le compte d’Agribiométhane à Mortagne-sur-Sèvre, en Vendée, Mesure Process s’apprête à en ouvrir deux autres.

La première, opérée par la SEM Vendée Energie, à la Chaize le Vicomte et la seconde à Sarreguemines pour le compte du groupe espagnol Endesa.

Une maintenance à ne pas sous-estimer

Si l’installation et le dimensionnement de la station sont importants, sa maintenance l’est tout autant. Un élément sur lequel mise Mesure Process pour se démarquer de la concurrence. « Il faut avoir un taux de service proche de 100 %. Par rapport à d’autres activités, les gens raisonnent souvent en CAPEX mais quand on fait les calculs en OPEX sur cinq ou dix ans, les coûts d’arrêt machine sont critiques » commente Jean-Luc Bonnet.

« Avec les compresseurs, les entretiens doivent être précis et systématiques, sous peine de voir les pannes se multiplier. On a beaucoup de retours de clients qui ont des compresseurs installés par des tiers qui sont maintenant en panne car il n’y a pas eu de suivi. Vendre un équipement c’est bien, vendre un équipement avec le service c’est mieux » justifie t-il.

D’où l’idée de proposer une offre « packagée » intégrant l’entretien mais aussi un système de télémaintenance. « On vend un compresseur avec un système d’alerte communicant pour permettre au client de se mettre en alerte avec le mainteneur. En temps réel, les alertes vont être renvoyées chez nous. On apporte une sécurité et c’est très apprécié » commente notre interlocuteur.

« Cette possibilité d’assurer une maintenance facile et rapide, nous avons pu l’obtenir car nous avons fait le choix de fournisseurs fiables avec lesquels on travaille depuis longtemps et avec lesquels nous avons une bonne expérience technique. Cela nous permet de garantir un taux de performances optimal » précise Pierre-André Guinard.

« Les compresseurs Fornovo Gas, avec lesquels nous travaillons, ne consomment pas d’huile ce qui signifie qu’on a une base de maintenance faible. Idem pour le couplage direct entre le moteur électrique et le compresseur. Pour nous, toutes les pièces d’usure sont à bannir. Les compresseurs Fornovo Gas sont conçus pour fonctionner à vie ce qui nous permet de nous engager dès le départ sur des coûts de maintenance avec le client. Dans la réalité, il s’agit surtout de préventif » complète Jean Luc Bonnet.

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire