L'utilisation du GNL en nette progression au port de Barcelone

L'utilisation du GNL en nette progression au port de Barcelone
En 2021, 236 opérations ont été réalisées au port de Barcelone pour fournir du gaz naturel liquéfié (GNL) aux navires, pour un total de 65 050 m3 et ce malgré le fait que de nombreux bateaux - ferries et bateaux de croisière - ont été affectés par l’épidémie de Covid.
 
Le GNL semble se positionner chaque jour un peu plus comme une véritable solution alternative aux produits pétroliers pour le transport maritime. Le port de Barcelone en est un parfait exemple. Alors qu’une légère progression (+7%) des ravitaillements de bateaux lourds avait été enregistrée entre 2019 et 2020, l’année 2021 se termine avec une augmentation de la distribution de GNL de plus de 40 %. Ces bons résultats sont obtenus alors que le GNL a simultanément subi une réévaluation tarifaire au dernier trimestre 2021 et que l’année est marquée par un recul de l’activité des croisiéristes dû à l’épidémie de Covid.
 
Certes, une partie importante de ce développement des usages du GNL est le fait notamment de Baleària et Carnival (croisières). Cinq navires Baleària fonctionnant au GNL ont opéré dans le port utilisant plus de 27.000 m3 de ce combustible, alors que quatre bateaux de Carnival ont eux rempli leurs soutes à Barcelone pour un total de 38.000 m3.
 

Le hub méditerranéen du GNL

Néanmoins, c’est surtout le fait que le port de Barcelone dispose d'infrastructures et de services spécialisés dans le GNL qui lui a permis, en 2021, de rester le premier port de soutage de GNL dans le système portuaire espagnol et méditerranéen. A l’instar de Rotterdam, Singapour et Port Canaveral, il est équipé et organisé pour permettre le multi-truck-to-ship (MTTS) et permettre la connexion simultanée de plusieurs méthaniers au navire ; ce qui permet de fournir les quantités de carburant nécessaires pendant les courtes périodes d'escale des ferries.
 
Outre la performance des technologies de soutage déployées, le port de Barcelone applique également depuis 2017 une politique de primes pour l'utilisation du GNL : un bonus de 50 % à la taxe T1 (payée par le navire lorsqu'il accoste au port) ; un bonus commercial de 30 % si le navire utilise du GNL dans les moteurs auxiliaires ou les batteries lorsqu'il est au port.
 
En alliant une offre de services performants à des bonifications tarifaires, il y a fort à parier que Barcelone restera le premier port méditerranéen pour l’usage du GNL en 2022, ce d’autant qu’il doit se doter d’un navire d'approvisionnement supplémentaire.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire