Vidéo : les bus GNV du Mans présentés par GRDF

Vidéo : les bus GNV du Mans présentés par GRDF
A travers une vidéo publiée sur son compte Youtube, GRDF présente les bus au gaz naturel mis en place au Mans depuis le début des années 2000.
 
« Au Mans, le choix du GNV a été motivé par une volonté des élus de diminuer les émissions polluantes » résume Daniel Vitrano, Directeur Maintenance de la Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération mancelle (SETRAM). « Dès 2000, la SETRAM s’est engagée vers une politique d’achat de matériel roulant équipés de moteurs au gaz naturel. Nous avons acheté 21 véhicules en 2000, 22 véhicules en 2001 et nous sommes arrivés à 63 véhicules au bout de 4 ans » explique t-il.
 
Aujourd’hui, sur une flotte globale de 136 bus, 70 roulent avec du GNV dont 10 à haut niveau de service (BHNS) intégrés au sein du service Tempo.
 

Avitaillement la nuit au dépôt

Le ravitaillement des véhicules est directement réalisé au dépôt durant la nuit. « Chaque soir, les véhicules rentrent entre 8h et 1h30 et se branchent à leur emplacement » explique Anthony Desmonts, Responsable Technique Maintenance au sein de la SETRAM.
 
« Avec l’arrivée des véhicules GNV nous avons commencé par former tous nos agents sur le système qui s’apparent plus à un moteur essence que diesel. Au niveau sécurité, nous avons installé un système de détection gaz en toiture. Enfin, nous faisons des contrôles spécifiques tous les quatre ans qui sont obligatoires. A la SETRAM, nous faisons également un contrôle annuel » ajoute t-il.
 

Des avantages environnementaux et financiers

 « Le choix du GNV a tout de suite apporté ses bénéfices sur toute la partie environnementale avec une baisse des émissions de particules, des Nox et du CO2. De plus, nous pouvons dire qu’il y a un gain sur la partie énergie car le gaz coute moins cher que le diesel. Chaque fois qu’on parcourt un kilomètre avec un véhicule GNV on fait 40 % d’économie » précise Daniel Vitrano.
 
« Dans les Pays de la Loire, on constate un bel essor de la mobilité GNV, notamment sur les deux marchés phares que sont le transport de voyageurs et le transport de marchandises. Le Mans Métropole a été précurseur en la matière et va continuer à augmenter sa flotte de bus, notamment par les bus à haut niveau de service que sont le Tempo. On constante aussi la même dynamique sur Nantes Métropole qui va augmenter sa flotte de bus et la porter à 300 bus GNV cette année » note Magali Seron, Directrice Territorial Maine et Loire au sein de GRDF, qui souligne également l’essor de la filière biométhane. « Il y a plusieurs projets dont celui de la station d’épuration de Mans Métropole qui pourrait permettre demain de rouler au bioGNV » précise t-elle. 

Voir la vidéo




Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire