Voiture GNV : comment la Suisse intègre le biométhane dans ses calculs CO2

Voiture GNV : comment la Suisse intègre le biométhane dans ses calculs CO2
Fin septembre, la Suisse a adopté la révision totale de sa loi sur le CO2, mettant en œuvre une approche « du puits à la roue » dans le calcul de la réduction des émissions de CO2 lors de l'utilisation du biométhane. D’après l’association européenne NGVA Europe, « la Suisse propose une approche très pragmatique pour le calcul des gaz à effet de serre dans le secteur de la mobilité ».
 
La Suisse a donc confirmé l'objectif de réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990, et a révisé sa loi sur le CO2 afin que cette obligation puisse être respectée. Entre autres mesures et conformément aux objectifs de l'Union Européenne, les objectifs en matière de CO2 pour les nouveaux véhicules ont été encore renforcés. Mais la Suisse prendra en considération les émissions "nettes" de CO2 des véhicules qui fonctionnent avec des carburants renouvelables. Les niveaux d'émission seront calculés en fonction de la part de biométhane dans le mélange gazeux certifié par les autorités.
 
Andrea Gerini, secrétaire général de NGVA Europe, a commenté : « Les Suisses ont commencé il y a quelques années à combiner les émissions des carburants et des véhicules. Ils avaient alors 10 % de biométhane dans leur mélange de carburants, et en sont déjà aujourd'hui à 20 %. Grâce aux possibilités diverses de production de bioGNV durable, les véhicules au gaz naturel permettent dès aujourd'hui d'atteindre la neutralité carbone de manière abordable, proportionnellement à la part de biométhane disponible à la station-service. »
 
« C'est pourquoi nous demandons à la Commission européenne de ne pas manquer l'occasion d'intégrer le carburant dans la prochaine révision du règlement sur les normes d'émission de CO2. Nous devons continuer à stimuler une plus large utilisation du bioGNV qui apporte déjà une solution concrète au processus de décarbonisation de notre environnement ».

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire