Assises de la mer : Edouard Philippe affiche son soutien au GNL maritime

Assises de la mer : Edouard Philippe affiche son soutien au GNL maritime
Intervenant lors des Assises de l'Economie de la mer organisées au Havre, le Premier Ministre a affiché son soutien à la filière du GNL maritime.

« La mer doit devenir un espace de transition » a déclaré Edouard Philippe lors de son intervention le 21 novembre dernier lors des Assises de l’Economie de la Mer.

Félicitant les armateurs français engagés vers la solution GNL, le Premier Ministre a insisté sur la nécessaire mutation du secteur. « Parce que les normes évoluent très vite. Parce que l’opinion publique, et c’est tant mieux, y est de plus en plus en sensible. Parce que ne pas préparer une évolution prévisible, c’est déjà prendre du retard » a-t-il déclaré.

De nouvelles réglementations et de l’aide à l’investissement

Demandée depuis plusieurs mois par les acteurs de la filière, un dispositif d’aide à l’investissement pourrait être prochainement mis en place par le gouvernement. « J’ai demandé à Bruno Le Maire d’étudier la révision des modalités d’amortissement des investissements concernant l’achat de nouveaux navires ou de modes de propulsion.

Nous voulons que les ports français s’équipent. Quand c’est possible bien sûr. Qu’ils s’équipent en installations GNL, mais aussi, à quai, en capacités de branchement électrique des navires 
» a déclaré Edouard Philippe, ajoutant que « l’Etat adaptera la réglementation relative à ce carburant pour faciliter l’approvisionnement des navires dans les ports ».

 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire