Au Brésil, Uber encourage la conversion au gaz de ses chauffeurs

Au Brésil, Uber encourage la conversion au gaz de ses chauffeurs
Associé à l’équipementier italien Landi Renzo, Uber propose à ses chauffeurs de convertir leurs voitures au gaz naturel.

En pratique, l’accord conclu entre Uber et Landi Renzo permet aux chauffeurs du célèbre service de VTC d’accéder à des conditions préférentielles pour s’équiper du kit de conversion GNV du groupe italien. 

Conclu à l’échelle nationale, cet accord prévoit la conversion des voitures appartenant à des partenaires Uber grâce aux différents ateliers agrées du groupe Landi Renzo. Une offre assortie d’un financement spécial permettant aux chauffeurs d’étaler l’investissement grâce à des versements hebdomadaires.
 
Pour promouvoir l’offre, Landi Renzo proposera aux partenaires d’Uber des sessions d’information pour présenter les avantages du gaz naturel et la procédure liée à la conversion.
 
« Ce partenariat est une incroyable opportunité pour notre groupe de toucher une nouvelle catégorie d’utilisateurs et de contribuer à la promotion de solutions vertes dans l’un des pays les plus importants pour le marché mondial. São Paulo et Rio de Janeiro constituent la première et la troisième flotte de chauffeurs Uber dans le monde » souligne Cristiano Musi, PDG de Landi Renzo, qui cherche à présent à reproduire l’accord au Mexique.

En Inde, Uber propose déjà un système similaire via un partenariat conclu avec Gas Gail annoncé en juillet 2018.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire