Colis Route Express pleinement satisfait de ses porteurs réfrigérés 100 % GNC

Colis Route Express pleinement satisfait de ses porteurs réfrigérés 100 % GNC
Colis Route Express est spécialisée dans la distribution en porteurs frigorifiques depuis plus de 30 ans, dans le sud-est de la France. Cette année, elle a décidé de rouler au gaz naturel comprimé (GNC), dans des camions Iveco équipés d’une technologie avancée qui utilise le gaz aussi bien pour le moteur que pour le groupe frigorifique. Les chauffeurs, les clients et la direction sont unanimes : c’est un succès. Le gérant de Colis Route Express, Philippe Roth, nous raconte.
 
Qu’est-ce qui vous a donné envie d’abandonner le diesel au profit du GNV ?

Philippe Roth : Cela fait longtemps que je suis convaincu par les technologies au gaz. Je suis sensible à l’écologie et aux innovations, je me rends d’ailleurs régulièrement au salon Solutrans pour y découvrir les dernières nouveautés. Et nos clients sont de plus en plus conscients que notre rapport aux transports doit évoluer, notamment parce que nous faisons beaucoup de livraisons en centre-ville où le diesel sera bientôt banni. A force de les sensibiliser sur ces questions, l’un de nos clients a bien voulu me faire confiance, et nous avons commandé des porteurs gaz. Mais nous n’avons pas abandonné totalement le diesel : 1/5 de notre flotte est au GNC pour le moment.
 
Quels véhicules GNV avez-vous choisi d’utiliser, et pourquoi ?

Philippe Roth : Nous avons des porteurs 19 tonnes et 26 tonnes de 400 ch, qui fonctionnent au GNC. Ce sont des modèles Iveco, tous équipés de caisses frigorifiques de la technologie Supra CNG de Carrier Transicold : le gaz alimente à la fois le moteur du camion, et le bloc froid. C’est très intéressant car c’est aussi efficace que les porteurs au gazole, et certifié Piek.
 
Vos chauffeurs, vos clients et vous-mêmes êtes satisfaits de la technologie ?

Philippe Roth : Honnêtement, oui, tout le monde y trouve son compte ! Les chauffeurs, qui étaient un peu réticents au départ car ils avaient des a priori sur la conduite et la sécurité, ont été formés et sont désormais très contents. Les camions leur apportent le même confort, ils sont fonctionnels, simples à utiliser. D’une façon générale, depuis que nous roulons au gaz, les clients se montrent très réceptifs et les collègues transporteurs sont curieux ! Et nous sommes satisfaits car nous pouvons exercer notre métier d’une façon plus durable, et sans surcoût.
 
Justement, une des craintes principales des transporteurs pour passer au GNV est souvent le prix. Que répondez-vous à cela ?

Philippe Roth :  Il faut voir plus loin que le prix d’achat qui, il est vrai, est supérieur à celui des véhicules diesel. En moyenne, sur les porteurs frigorifiques, c’est 35% de surcoût à l’achat. Mais ce dont on ne se rend pas compte au départ, c’est que le carburant est vraiment moins cher, donc plus on roule, plus on arrive à un équilibre des charges entre le gazole et le gaz. Et c’est là que ça vaut le coup, pour nous qui roulons beaucoup.
 
Avez-vous des difficultés pour l’approvisionnement des véhicules ?

Philippe Roth : Au départ, notre crainte principale était l’autonomie des véhicules et le manque de stations. Il y a plus de 5 ans, quand on s’est penché sur la question, on parlait de 300, 400 km d’autonomie maximale, ça faisait peur. Mais aujourd’hui, les technologies permettent de rouler entre 800 et 900km avec un plein, et environ 600 km avec le groupe au gaz. C’est très intéressant ! Pour les stations, c’est pareil, il y en avait très peu il y a 5 ans mais elles ont fleuri dans toute la région, dans un effort commun des sociétés privées et des politiques. Ce n’est pas encore parfait, mais pour nous ça fonctionne ! Nos chauffeurs utilisent l’appli V-Gas, lancée par Proviridis, qui nous est très utile : elle indique toutes les stations GNV à proximité.
 
Quels-sont les projets de Colis Route en matière de mobilité au gaz ?

Philippe Roth : Comme je suis convaincu que le GNV est une excellente technologie, j’en parle à tous mes clients ! Maintenant que nous avons une expérience en la matière, ils sont plus enclins à nous suivre. D’ici fin 2021, nous devrions donc avoir une dizaine de nouveaux véhicules GNC et, sur deux ans, peut-être doubler notre flotte.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire