+70% de capacité pour la remorque GNL Super-B-train de Cryopeak

+70% de capacité pour la remorque GNL Super-B-train de Cryopeak
Avec plus de 30 millions de litres livrés, Cryopeak est le principal distributeur de GNL au Canada. L’utilisation de remorques de plus forte capacité devrait permettre d’abaisser le coût de transport, au bénéfice des clients.
 

4 remorques

Dès les premiers mois de l’année 2020, ce sont 4 remorques cryogéniques de type Super-B-train à 5 essieux qui vont être exploitées par Cryopeak Solution GNL LLC. L’entreprise canadienne fondée en 2012 ne précise pas la capacité exacte de ces nouvelles doubles citernes, mais indique qu’elle est de 70% supérieure à celle des remorques de type standard utilisées sur le territoire aujourd’hui. Elles se présentent chacune sous la forme de 2 semi-remorques attelées l’une à l’autre. Un tel ensemble n’est permis, outre-Atlantique, que dans certains Etats américains et au Canada où opère Cryopeak Solution GNL LLC, filiale de BP Energy Partners, LLC.
 

Une première mondiale ?

Pour la livraison du gaz naturel liquide, l’exploitation d’un tel attelage est une première mondiale a priori. Conforme à la législation en vigueur sur le territoire pour le transport du GNL, et conçue pour être interopérable partout au Canada, la remorque Super B-train servira à optimiser l’acheminement de ce carburant. Et ce, à destination des entreprises et des municipalités qui composent la clientèle de Cryopeak Solution GNL LLC et qui cherchent à utiliser un produit plus propre et à un coût plus intéressant. Concernant ce dernier point, Calum McClure, PDG de Cryopeak, a commenté : « Cette nouvelle solution de transport améliorera la compétitivité du GNL, car les coûts de transport représentent souvent le coût le plus élevé du GNL fourni à nos clients ».
 

Tracteurs routiers électriques

Cryopeak Solution GNL LLC n’a pas fini de surprendre. En juin dernier, l’entreprise avait annoncé que ses futures citernes bi-trains, conçues expressément pour son activité, seraient attelées à des tracteurs routiers 100% électriques, pour des livraisons totalement neutres en carbone. Apparaissant tout de même un peu curieuse pour une entreprise dont un des rôles est de promouvoir la mobilité GNL, cette projection alors estimée à court terme est-elle toujours d’actualité ?
 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire