Skoda Scala G-Tec : la compacte tchèque met les gaz

Skoda Scala G-Tec : la compacte tchèque met les gaz
Officiellement révélée cette semaine à Tel Aviv, en Israël, la Skoda Scala G-Tec sera la troisième voiture GNV du constructeur tchèque après l’Octavia et la Citigo.

Les différentes marques du groupe Volkswagen continuent à mettre les gaz. Alors que Seat lancera l’an prochain son offensive en France avec la gamme TGI, le constructeur tchèque Skoda vient de confirmer l’arrivée d’un nouveau modèle fonctionnant au gaz naturel.

Appelée à concurrencer les Golf, Ford Focus ou Peugeot 308 sur le segment des compactes, la Skoda Scala s’inspire du concept Vision RS révélé lors du dernier Mondial de l’Automobile de Paris. Développée sur la même plateforme que la Polo et l’Ibiza (MQB A0) dans une variante rallongée, la Scala s’étable sur 4.36 m de long, soit 11 centimètres de plus qu’une Golf.

Moteur G-Tec 90 CV

Outre ses classiques moteurs diesel et essence, la Scala sera également déclinée en version GNV. Une offre qui reposera sur le nouveau moteur trois cylindres 1.0 G-TEC du groupe. Déjà utilisé sur la Volkswagen Polo TGI, celui-ci développe jusqu’à 90 chevaux de puissance (66 kW) et un couple maximal de 145 Nm. Il est piloté par une boite de vitesses manuelle à six rapports.

A ce stade, Skoda ne donne pas d’information quant aux caractéristiques des réservoirs et à l’autonomie de sa Scala G-Tec. Il se murmure toutefois que celle-ci pourrait reprendre la même configuration que le SUV Arona. Soit des réservoirs de gaz cumulant 14.3 kilos de capacité associés à un réservoir essence de 9 litres pour une autonomie théorique de quelque 600 kilomètres.

Lancement fin 2019

Appelée à remplacer la Spaceback au sein de la gamme Skoda, la Scala sera lancée dans ses versions essence et diesel à compter de la mi-2019 en Europe.

Pour la version gaz, il faudra être un peu plus patient puisque la commercialisation n’est pas prévue avant fin 2019… A ce stade, on ne sait pas si la déclinaison sera lancée, ou non, sur le marché français. 



Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire