Tours Métropole reçoit son premier bus au gaz naturel

Tours Métropole reçoit son premier bus au gaz naturel
Le premier bus au gaz de Tours Métropole a été intégré au réseau Fil Bleu en début de semaine. Mis à l’essai au cours des prochains, il fait partie d’une commande globale de 45 véhicules.

Ce mardi 24 mai, Tours Métropole a présenté le premier bus au gaz de son réseau. Issu d’une commande remportée par Scania celui-ci sera exploité par Keolis, gestionnaire du réseau Fil Bleu, au cours des prochains mois.

Une nouvelle livrée et de nouveaux équipements

Capable de parcourir 450 kilomètres avec un plein, ce bus « nouvelle génération » offre largement assez d’autonomie pour assurer une journée d’exploitation. Il incarne également les dernières évolutions esthétiques du réseau avec une association de couleurs se rapprochant de celles du tramway.

Les équipements ont également été repensés. Plus lumineux grâce aux grandes baies vitrées, l’intérieur dispose d'un nouvel agencement laissant plus d’espace aux fauteuils roulants et aux poussettes. S’y ajoutent des ports USB pour la recharge des appareils nomades.

Une commande de 45 bus

Au total, Tours Métropole a commandé 45 bus fonctionnant au gaz naturel. Alors que les 15 premiers exemplaires seront officiellement mis en service en fin d’année, 15 suivront en 2023 puis 15 autres en 2024. A terme, ce sont ainsi près de 30 % des 160 bus de la Métropole qui rouleront au gaz naturel.

« C'est l'énergie la plus au point tant sur l'autonomie que sur le coût. Le bus au gaz c'est 250 000 euros à l'unité, contre 800 000 euros pour l'hydrogène » justifie Wilfried Schwartz, président du Syndicat des mobilités de Touraine. Au total, 21 millions d’euros ont été investis pour l’acquisition de la flotte et le déploiement d’une station de ravitaillement. Installée au dépôt et fournie par TSG, celle-ci comptera deux compresseurs de 990 Nm3/h et 45 postes à charge lente. La mise en service de l'installation est prévue pour fin 2022.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire