Transport maritime bioGNL : CMA CGM et ENGIE signent un partenariat stratégique

Transport maritime bioGNL : CMA CGM et ENGIE signent un partenariat stratégique
Un accord de coopération stratégique et industrielle vient d’être signé autour de projets de production de carburants décarbonés par le groupe CMA CGM et ENGIE. L’objectif : produire du méthane de synthèse pour le transport maritime.

Le premier projet de ce partenariat est une unité de production de biométhane liquéfié dédié au transport maritime, dans le Grand Port Maritime de Marseille. Ce chantier a déjà été lancé, avec le soutien de la Métropole Aix-Marseille-Provence et TotalEnergies. Le groupe CMA CGM, un des leaders mondiaux du transport maritime et de la logistique, investira certainement dans d’autres projets industriels de production de méthane de synthèse portés par ENGIE : pyrogazéification, méthanisation à partir d’hydrogène vert et de CO2 capté. 

Promouvoir le bioGNL et les méthanes de synthèse

Ces technologies avancées seront le fruit d’une importante recherche & développement, facilité par la mise en commun des connaissances des deux groupes. Afin de pérenniser la filière et de généraliser la décarbonation du transport maritime, CMA CGM et ENGIE prévoient aussi un travail commun de pédagogie sur les avantages du bioGNL et des méthanes de synthèse. Nous le savons, mais il reste encore un effort important de communication : le bioGNL est une énergie non-fossile, qui permet de diminuer de plus de 90 % les émissions d’oxyde de soufre, de particules fines de 91 % et d’oxyde d’azote. 

En route vers la transition énergétique

Le groupe CMA CGM compte déjà 20 porte-conteneurs équipés de moteurs GNL compatibles avec le bioGNL et le méthane de synthèse. D’ici 2024, la flotte devrait passer à 44 navires « e-methane ready ». « Ce choix pionnier a contribué à réduire les émissions globales de CO2 du Groupe CMA CGM de 4 % en 2020 après les avoir réduites de 6 % en 2019. Depuis 2008, le Groupe a réduit ses émissions de CO2 de 49% par conteneur par kilomètre », indique l’entreprise dans son communiqué de presse. 

ENGIE et CMA CGM travaillent également au sein de la Coalition pour l’énergie de demain, lancée fin 2019 par Rodolphe Saadé, PDG du groupe CMA CGM lors des Assises de l’Économie de la Mer. Ce groupe de travail a pour but « d’accélérer le développement des énergies et des technologies d’avenir, pour accompagner les nouveaux modèles de mobilité durable et réduire l’impact climatique du transport et de la logistique. »



Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire