GRTgaz inaugure deux nouveaux sites d'injection de biométhane

GRTgaz inaugure deux nouveaux sites d'injection de biométhane
Installés à Noyen-sur-Seine (Seine et Marne) et Les Essarts-en-Bocage (Vendée), ces nouveaux sites d’injection seront capables de produire 59 millions de kilowattheures de biogaz chaque année, soit de quoi alimenter 260 bus GNV.

Présenté comme le premier site de biométhane agricole raccordé au réseau, le projet mené en Seine et Marne est porté par un agriculteur qui produira du biogaz à partir de cultures intermédiaires à vocation énergétique et de sous-produits végétaux.  

Installé en Vendée et baptisé Bioloie, le second projet réunit un producteur local de canards et le Fonroche Biogaz, société dans laquelle le groupe Air Liquide a investi en 2015. Le biométhane sera produit à partir d’environ 73.300 tonnes de déchets organiques agricoles et agro-industriels.
 
Pour GRTgaz, ces deux nouveaux projets portent à trois le nombre de site de production de biométhane raccordé à son réseau après celui de Chagny, en Saône et Loire. En comptant les projets raccordés à d’autres gestionnaires de réseaux comme GRDF, ce ne sont pas moins de 44 sites de méthanisation qui réalise de l’injection. Un gaz vert qui peut être valorisé de différentes façon et notamment comme bioGNV dans le domaine du transport. 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire