L'Italie va pouvoir investir massivement dans le biométhane

L'Italie va pouvoir investir massivement dans le biométhane
Début mars, la Commission Européenne a donné son aval pour la mise en place d’un régime d’aides public en faveur du biométhane et des biocarburants en Italie.

Pour l’Italie, qui prévoit de dépenser 4.7 milliards d’euros sur la période 2018-2022, il s’agit de mettre en place les moyens pour les objectifs européens en matière d’énergie et de changement climatique. Et alors que bon nombre de pays s’orientent vers l’électrique, c’est vers les biocarburants et le biométhane que l’Italie a décidé d’investir.

« C'est un nouveau cap qui vient d'être franchi. Le régime en question encouragera la production et la consommation de biocarburants avancés en Italie, tout en limitant les distorsions de concurrence » a déclaré Margrethe Vestager, commissaire pour la politique de concurrence

Des primes pour les producteurs

Alors que les biocarburants et le biométhane affichent aujourd’hui des coûts de production plus élevés que les combustibles fossiles, le régime prévoit d’octroyer des primes aux producteurs pour compenser le surcoût.

Le régime encouragera aussi les agriculteurs à produire du biocarburant et du biométhane à partir d'effluents d'élevage et d'autres résidus générés par leurs activités agricoles et à les utiliser, à leur tour, pour alimenter leurs machines et véhicules agricoles.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire