Paris : deux nouvelles stations GNV pour la Porte d'Aubervilliers

Paris : deux nouvelles stations GNV pour la Porte d'Aubervilliers
La Ville de Paris vient de publier un nouvel appel d’offres pour la conception, l’installation et l’exploitation sur dix ans de points de distribution GNV sur deux stations-services existantes installées porte d’Aubervilliers, dans le 19ème arrondissement de Paris, de part et d’autre du périphérique.
 
Et un de plus ! Alors qu’elle lançait il y a quelques semaines un premier appel d’offres pour l’installation de points de distribution GNC sur une station située Quai d’Issy les Moulineaux, dans le 15ème arrondissement, la ville de Paris vient d'annoncer un nouveau marché. Cette fois, c’est le 19ème arrondissement qui est concerné et il s’agit d’équiper deux stations, aujourd’hui opérées par Total, installées de part et d’autre du boulevard Périphérique.
 

De 100 à 180 véhicules par jour

 Identique pour les deux installations, le cahier des charges de la Ville de Paris précise que l’accès à la station devra aussi bien permettre le remplissage de véhicules utilitaires légers (VUL) que de poids-lourds (PL).
 
« Le dimensionnement des installations de distribution de GNV devra permettre le remplissage simultané de trois véhicules » précise l’appel d’offres de la municipalité qui fixe à 15 minutes la durée maximale du plein pour un poids-lourds. « Aucun délai d'attente, pour reconstituer la pression du GNV stocké par exemple, entre 2 véhicules successifs quelle que soit leur catégorie, n'est admis. Le débit nominal de GNV doit être assuré quelque que soit le nombre de véhicules ayant précédemment fait le plein » ajoute la municipalité.
 
En termes de dimensionnement, les deux stations devront être en mesure d’accueillir 100 à 180 véhicules par jour avec une capacité quotidienne de 7500 kg. L’exploitant devra en outre prévoir une « file d’attente », intégrée sur l’emprise des stations, pour permettre aux poids-lourds de pouvoir stationner.
 

Fin du diesel en 2024

Au départ et au delà du GNV, le futur concessionnaire des deux stations pourra distribuer tous types de carburants avec obligation de conserver les bornes de recharge rapide pour véhicules électriques déjà installées. Par la suite, il devra cesser toute distribution de carburant diesel au plus tard en 2024 et d’essence en 2030.
 
Publié vendredi 27 avril, l’appel d’offres est ouvert jusqu’au 15 juin 2018 à 12h00.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire