Allemagne - Les acteurs de la filière GNV réclament davantage de soutien politique

Allemagne - Les acteurs de la filire GNV rclament davantage de soutien politique
Dans le cadre d’un rassemblement organisé à Stuttgart, les acteurs de la filière gaz ont remis une pétition au gouvernement allemand pour demander davantage de soutien aux véhicules GNV.
 
Profitant d’un rassemblement de quelques 70 véhicules GNV à Stuttgart, les différents représentants de la filière ont remis à Peter Hofelich, Secrétaire d’Etat de l’économie et des finances, une pétition demandant un engagement clair du gouvernement sur sa politique en matière de gaz carburant.
 
La pétition appelle, entre autres, à la conversion au gaz naturel d’une partie de la flotte de l’Etat ou encore à l'achat d'autobus alimentés au gaz naturel.
 
Avec 20 à 25 % de CO2 en moins, des oxydes d’azote réduit de 90 % et des émissions de particules quasi nulles, les bénéfices du gaz naturel sont « évidents » pour les acteurs de la filière.
 
« S’il ne fait aucun doute que le GNV pourrait apporter une contribution importante en matière de mix-énergétique et de lutte contre la pollution liée aux particules dans les villes, nous avons besoin d’un appui politique pour créer définitivement une percée » explique l’association Erdgas Mobil sur son site. 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire