Un Barcelone - Paris en Seat Leon GNV pour 45 euros

Un Barcelone - Paris en Seat Leon GNV pour 45 euros
Rouler 1000 kilomètres avec seulement 45 euros de carburant ? C'est possible. Un responsable de Seat a relié Barcelone et Paris à bord d'une Seat Leon 1.5 TGI au gaz naturel compressé. Un trajet qui démontre l'efficacité et l’intérêt économique de ce carburant alternatif.



Pour aller loin en voiture sans trop polluer, il y a plusieurs options : le véhicule électrique, qui impose de longs et nombreux arrêts-recharge, le superethanol, bon marché mais mélangé à l'essence et critiqué pour son origine agroalimentaire, puis le gaz naturel compressé. Ce dernier, encore trop rarement présent dans les stations services, offre pourtant des performances intéressantes. Il permet de parcourir environ 400 kilomètres en un seul plein, se recharge en quelques minutes et coûte bien moins cher que l'essence et le diesel.

120 km/h de vitesse moyenne

Pour en faire la promotion, Antonio Calvo, le responsable mobilité durable de Seat a fait la route entre Barcelone et Paris. Un trajet de 1076 kilomètres qui n'a coûté que 45 euros en carburant selon lui. Parti de la Sagrada Familia à bord d'une Seat Leon 1.5 TGI au GNC, il s'est arrêté à deux reprises avant d'atteindre la capitale.

A Toulouse, première escale, le cadre fait un premier plein après avoir roulé à une vitesse moyenne de 120 km/h. Quelques kilos de GNC pour 15 euros avant de repartir vers Limoges, deuxième et dernière pause ravitaillement avant Paris.

30% moins cher qu'en diesel

Arrivé au pied de la Tour Eiffel, Antonio Calvo dresse le bilan : « J'ai parcouru 1076 km et n'ai dépensé que 45 euros, ce qui équivaut à une moyenne de 3,6 kg de GNC pour 100 km. [...] si j'avais fait le même voyage avec une voiture à essence, cela m'aurait coûté 50% de plus et 30% de plus s'il s'agissait d'un diesel » explique-t-il.

Le responsable affirme également avoir eu « exactement la même » sensation de conduite qu'à bord d'un véhicule essence. « Vous ne ressentez aucune différence dans la dynamique ou la puissance » ajoute-t-il, évoquant également les émissions de CO2 réduites « de 25% » et d'oxydes d'azote « de 75% » du GNC par rapport à une voiture diesel.

Barcelone Paris en voiture GNV - Résumé vidéo




Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire