Bio-Bee : un camion de collecte de déchets au biométhane pour la ville de Bristol

Bio-Bee : un camion de collecte de déchets au biométhane pour la ville de Bristol
Présenté comme le premier véhicule de collecte de déchets à rouler grâce aux déchets alimentaires qu’il collecte tout au long de la journée, le Bio-Bee a été mis en place par la société GENeco à Bristol.
 
Véritable alternative au diesel dans une ville pointée du doigt pour sa mauvaise qualité de l’air, notamment en terme de dioxyde d’azote, le Bio-Bee roule avec du biométhane produit à partir des déchets alimentaires qu’il récolte chaque jour dans les rues de Bristol.
 
Considéré comme la « suite » du Bio-Bus, un bus au biogaz fonctionnant expérimentés à Bristol en 2015, le Bio-Bee est bien plus attractif que le diesel sur le plan financier et offre une nouvelle façon de revaloriser les déchets alimentaires. En pratique, les déchets alimentaires récoltés quotidiennement par le Bio-Bee sont ramenés sur le site de GENeco pour être transformés en biogaz ou en électricité renouvelable.

 « Ce carburant propre contribue à améliorer la qualité de l'air de Bristol et crée une économie circulaire durable. Son empreinte carbone totale est environ 90% inférieure à celle d'un équivalent diesel et il est plus silencieux que les modèles diesel standard » souligne Charlotte Stamper, chef de projet chez GENeco.

Selon GENEco, chaque habitant du Royaume-Uni fourni chaque année suffisamment de déchets pour alimenter le Bio-Bee pour 40 kilomètres. Si Bristol venait à recycler l’ensemble des déchets alimentaires de ses habitants pour en faire du biogaz, le Bio-Bee pourrait rouler tous les jours jusqu’à l’an 3000 promet GENeco. *

Le Bio-Bee en vidéo




Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire