Le biométhane en nette progression en France en 2021

Le biométhane en nette progression en France en 2021
Avec 4.3 TWh de biométhane injectés dans les réseaux en 2021, la filière du biométhane poursuit sa percée dans l’Hexagone. Dans le domaine de la mobilité, le bioGNV représente désormais près de 20 % du gaz consommé.
  
Malgré les difficultés liées à la pandémie, la filière biométhane poursuit son développement dans l’Hexagone. Selon les données publiées par GRTgaz, la France comptait 365 sites injectant dans les réseaux gaziers français à fin 2021, dont 46 raccordés à ses réseaux. Les injections de biométhane ont représenté 4,3 TWh en 2021, à comparer à 2,2 TWh en 2020.


 
  Fin 2020 Fin 2021 Evolution
Nb de sites d’injection 214 365 + 151
Sites raccordés au réseau GRTgaz 21 46 + 25
Biométhane injecté 2.2 TWh 4.3 TWh + 2.1 TWh
 

Une projection à 320 TWh en 2050

« Avec 19 TWh supplémentaires de projets en développement, la méthanisation présente une dynamique supérieure à la trajectoire envisagée dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie 2019-2023 qui fixait un objectif de 6 TWh en 2023 » note GRTgaz qui profite de son rapport annuel pour rendre publique une nouvelle estimation de production de gaz renouvelables et bas-carbone de 320 TWh à l’horizon 2050 (hors hydrogène).

« Ce chiffre démontre la capacité de la France à substituer à cette échéance la consommation de gaz naturel par celle de gaz renouvelables et bas-carbone produits sur le territoire national » souligne le communiqué de l’entreprise qui confirme la diversification des modes de production.

Si la méthanisation restera le mode de production dominant, la pyrogazéification et gazéification hydrothermale devraient progressivement monter en puissance avec des capacités de production de 90 et 50 TWh à horizon 2050.

 

Près de 20 % de bioGNV pour la mobilité

En matière d’usages, GRTgaz confirme la dynamique du gaz pour la mobilité lourde. Selon les données communiquées par le gestionnaire de réseaux, le GNV a représenté près d’une immatriculation sur deux sur le marché du bus en 2021. Au total, la France compte désormais plus 15 000 de véhicules lourds fonctionnant au gaz naturel. C’est trois fois plus qu’il y a cinq ans.


L’utilisation du bioGNV est également en très nette hausse. En 2021, elle a représenté près de 20 % de la consommation contre 6 % il y a 5 ans.

Du côté des stations, la dynamique est également très marquée avec un réseau désormais constitué de 252 sites. En 2021, plus de 70 nouvelles stations ont été ouvertes dans l’Hexagone.



Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

2 Commentaires

  1. JametPublié le 10/02/2022 à 15:06

    Bonjour, j’aimerais savoir si ce sera compatible avec les moteurs V8, merci

  2. Borda J.F Publié le 10/02/2022 à 18:37

    Bonsoir quand il y aura du GNV à Bayonne

Ajouter un commentaire