A Brest, les premiers bus au biogaz rejoignent le réseau Bibus

A Brest, les premiers bus au biogaz rejoignent le réseau Bibus
Exploités par les sous-traitants de RATP Dev, les premiers bus fonctionnant au biogaz viennent d’être mis en service sur le réseau brestois.

En Bretagne, le réseau Bibus passe au bioGNV. Ce lundi 7 mars, le réseau brestois a officiellement mis en service les trois bus au gaz de son réseau. Fonctionnant au biogaz, ils s’ajoutent aux quatre bus 100 % électriques déjà intégrés au réseau.

Opérés par les partenaires sous-traitants de RATP Dev, entreprise chargée de l’exploitation du réseau Bibus, ces bus ont été fournis par MAN et autorisent jusqu’à 400 kilomètres d’autonomie avec un plein. Accessibles aux personnes à mobilité réduite, ils peuvent transporter 98 personnes, dont 22 en places assises.

Répartis entre les lignes 15, 16 et 17 (Gouesnou, Guipavas, Le Relecq-Kerhuon), ces bus au gaz iront se ravitailler chaque jour à la station voisine de Guipavas, inaugurée en octobre dernier par le syndicat d’énergie du Finistère (SDEF).

Objectif : sortir du diesel

Pour Brest Métropole, l’acquisition de ces bus au biogaz s’inscrit dans un plan de sortie du diesel validé en 2019. L’ambition est de parvenir à remplacer progressivement de l’intégralité de la flotte, soit une centaine de véhicules, par des carburants alternatifs.

Une transition qui prendra toutefois quelques années. Au sein du réseau Brest Métropole, la sortie définitive du diesel n’est pas attendue avant 2028 « au plus tôt ».

Bus GNV MAN Lion’s City CNG

MAN Lion’s City CNG : en savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur le bus GNV MAN Lion’s City CNG dans notre dossier complet : caractéristiques, photos, vidéos etc...
accéder au dossier
Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire