Le consortium CNG Mobility fait détonner le gaz naturel en Allemagne

Le consortium CNG Mobility fait détonner le gaz naturel en Allemagne
Menée par le groupe Volkswagen, l'alliance CNG Mobility commence à montrer des résultats en Allemagne. Alors que 18 modèles de véhicules roulant au gaz naturel sont disponibles dans le pays, les immatriculations montent en flèche.

Un million de véhicules GNV : c'est l'objectif du groupe Volkswagen pour l'Allemagne d'ici 2025. Pour y arriver et aménager un écosystème favorable à l'essor du gaz naturel pour véhicule, le constructeur s'est entouré de spécialistes réunis sous un consortium : CNG Mobility. Si les 100 000 voitures GNV qui circulent en Allemagne s'approvisionnent actuellement dans un réseau de 860 stations, elles pourront bénéficier d'environ 2000 stations d'ici là.

Explosion des ventes de véhicules GNV en Allemagne

En Allemagne, la croissance des véhicules au GNV est spectaculaire. En janvier 2018, elle était de +370,7 % par rapport à l'année dernière selon les données de l'Office fédéral allemand des transports automobiles. C'est évidemment le type de motorisation qui obtient la plus forte augmentation. 18 différents modèles de voitures au gaz naturel sont disponibles dans les concessions allemandes, avec le dernier arrivé sur le marché : la Seat Arona.

Volkswagen rassemble de nombreux acteurs sous son alliance CNG Mobility : équipementiers, énergéticiens, industriels spécialisés et notamment le producteur de biométhane Verbio. Le groupe automobile met en place l'univers indispensable à l'essor des véhicules au gaz naturel, dont il est déjà le plus grand fournisseur.

Le gaz naturel là où l'électromobilité ne peut pas aller

Pour Jan Andersen, le responsable de CNG Mobility et de la stratégie technologique chez Volkswagen, le gaz naturel « dans le contexte du débat sur la transition énergétique et le transfert progressif vers la mobilité durable, [...] est en mesure d'apporter une contribution très attractive. Partout où l'électromobilité se heurte aux frontières, nous sommes en mesure d'offrir une alternative rentable et immédiatement disponible pour la réduction des émissions dans le trafic routier. » 7

Poussé par des normes européennes d'émissions polluantes de plus en plus restrictives pour les véhicules et un passé noirci par le « dieselgate », Volkswagen s'axe en parallèle sur l'électricité et le gaz naturel pour dépolluer sa gamme. Le constructeur propose d'ailleurs un super-bonus de 2 000 euros à ajouter aux primes déjà en vigueur pour tout achat d'un modèle au GNV avant le 31 mars 2018.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. HubertPublié le 03/03/2018 à 14:22

    La progression est impressionnante, mais combien de véhicules ont été vendus?
    Pouvez vous soucier vos chiffres?

Ajouter un commentaire