Etats-Unis : Shell et Crowley construisent une barge géante de ravitaillement en GNL

Etats-Unis : Shell et Crowley construisent une barge géante de ravitaillement en GNL
Shell
Crowley Maritime Corporation a signé un contrat d'affrètement à long terme avec Shell , pour la construction et l'exploitation d'une nouvelle barge de ravitaillement en GNL. Déployée courant 2024, elle desservira les navires alimentés au GNL qui font escale dans les ports de la côte Est des États-Unis.
 
Comme le souligne Tahir Faruqui, directeur du secteur GNL pour Shell aux Etats-Unis,  « le secteur du transport maritime progresse vers la décarbonation, et le GNL offre une réduction immédiate des émissions avec la possibilité de devenir un carburant marin à émission nette nulle compte tenu des rôles possibles du bioGNL et du GNL synthétique». Il est rejoint dans son analyse par Tucker Gilliam, vice-président de Crowley Shipping qui observe de son coté que « les commandes de navires alimentés au gaz naturel liquéfié continuent d'augmenter ».
 
Compte-tenu de ces évolutions les deux sociétés engagent donc la construction d’une barge de 416 pieds (126 mètres), soit la longueur maximale qu’autorise la loi Jones (qui oblige aussi les bateaux faisant du cabotage aux États-Unis à y être construits, détenus par un américain et battre pavillon américain).  Dotée de technologies avancées en matière de  de manutention de la cargaison et de taux de transfert accrus, elle aura une capacité de 12 000 m3.



Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire