Europe : nouvelles données sur l'état du marché du biométhane

Europe : nouvelles données sur l'état du marché du biométhane
Un nouveau rapport de l'Association Européenne du Biogaz (EBA) dresse la liste des pays qui produisent le plus de biométhane sur le continent européen.

Cette étude fournit un aperçu général de la production et de la consommation de biométhane en Europe en 2018, ainsi qu’une cartographie approfondie des 23 pays couverts par le projet REGATRACE

La plupart des États-membres affichent des données équilibrées, sauf le Danemark et l’Allemagne qui produisent plus qu’ils ne consomment, exportant ou stockant l’excédent de biométhane. En Suède, à l’inverse, la consommation est deux fois plus importante que la production, notamment à cause des nombreuses politiques d’incitation à utiliser ce gaz vert.

Utilisations distinctes selon les politiques nationales

Les voies d’utilisation finale du biométhane sont assez clairement définies et réglementées dans certains pays. Au Royaume-Uni par exemple, il sert principalement au chauffage et à la climatisation. En Suède, la majeure partie du biométhane est utilisée dans le secteur des transports, tout comme en Italie où son usage est facilité par les infrastructures et le parc de véhicules GNV déjà existants. L’obligation d’utiliser des biocarburants dans les transports publics y remonte à 2014.

L’Allemagne, qui produit 3 fois plus de biométhane que les autres pays (10 018 Gwh en 2018 contre 3 300 au Royaume-Uni, deuxième producteur d’Europe) utilise ce gaz propre pour produire de l’électricité dans des unités de cogénération (CHP). Le bioGNV est aussi indirectement soutenu car le biométhane fait partie de la liste des carburants acceptés pour la réduction des gaz à effet de serre des distributeurs.

Examiner la disposition des consommateurs à payer pour du biométhane

Dans cette étude, une expérimentation a permis de monétiser certaines caractéristiques du gaz renouvelable et de prédire les préférences des consommateurs. L'expérience montre que la réduction des émissions de GES est l'aspect du gaz renouvelable qui a le plus d'impact sur le choix des consommateurs (29%), suivi par le coût supplémentaire par rapport au gaz naturel (27%), l'origine du gaz renouvelable (17%) et la fiabilité de sa livraison (14%).

En savoir plus

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire