L’Uruguay teste un taxi multi-carburants : 茅thanol, biodiesel, essence et GNV

L’Uruguay teste un taxi multi-carburants : 閠hanol, biodiesel, essence et GNV
En Uruguay, la ville de Montevideo vient d’accueillir un taxi expérimental capable de rouler avec quatre types de carburants. Le véhicule peut ainsi être alimenté par de l’essence, de l’éthanol, du biodiesel et du gaz naturel.

Basé sur une Fiat Siena, il va faire l’objet d’une expérimentation de 90 jours qui permettra d’évaluer sa pertinence au quotidien.

En mode gaz naturel, son autonomie varie de 186 km en ville à 244 km en extra-urbain. A tout moment, le conducteur peut choisir de passer d’un carburant à un autre via un sélecteur manuel.


Partager cette page
Michaël TORREGROSSA Michaël TORREGROSSA
Rédacteur en chef
Persuadé que la mobilité du future sera multi-énergies, Michaël est le rédacteur en chef et fondateur de Gaz Mobilité.

A lire également

Ajouter un commentaire