L'Oise prévoit six stations GNV d'ici 2023

L'Oise prévoit six stations GNV d'ici 2023
Réunissant la SEM Oise Energies Renouvelables et Evergaz, Mobilités Vertes de l’Oise sera chargée de déployer un réseau de stations bioGNV à travers le département. 6 stations sont prévues d'ici 2023

Dans les Hauts-de-France, le département de l’Oise accélère sur le gaz naturel avec la création de la société « Mobilités Vertes de l’Oise ». Réunissant la SEM Oise Energies Renouvelables, détenue par le Syndicat des Énergies Zone Est de l’OISE (SEZEO) et SICAE OISE, et le spécialiste du biogaz Evergaz, cette nouvelle structure sera chargée de déployer un réseau de stations GNV et bioGNV sur l’ensemble du territoire.

 

6 emplacements identifiés

Bras armé des acteurs locaux du territoire, la nouvelle structure s’appuiera sur un premier travail préliminaire mené début 2020. Celui-ci a permis d’identifier 6 emplacements stratégiques situés dans l’Oise mais aussi dans le département voisin de l’Aisne :
  • Compiègne (60200)
  • Longueil Sainte Marie (60126)
  • Laigneville (60290)
  • Ressons sur Matz (60490)
  • Noyon (60400)
  • Soissons (02200)
Ces 6 stations proposeront du GNC et sa déclinaison renouvelable, le bioGNC. Publiques, elles pourront accueillir tous types de véhicules et de clients. A terme, d’autres carburants alternatifs comme l’hydrogène pourront y être proposés.
 
La station de Compiègne est présentée comme le projet le plus avancé à ce jour. Installée à proximité de la Nationale 31, sur l’axe Beauvais-Soissons, celle-ci sera composée de deux ilots et de trois pistes d’avitaillement. Son ouverture est prévue pour le premier semestre 2022.




 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire