Tours Métropole va convertir ses bus au gaz naturel

Tours Métropole va convertir ses bus au gaz naturel
Désireuse de sortir du "tout diesel", la Métropole de Tours a choisi le gaz naturel comme solution de transition pour ses bus urbains.

D’ici à 2024, l’objectif est de passer au GNV 45 des 197 bus du réseau Fil Bleu. Une transition que la métropole entend amorcer à partir de 2020, le temps de lancer ses premiers appels d’offres.

Interrogé par France Bleu, Antoine Fins, directeur de Kéolis à Tours, détaille le projet : « A partir de 2020, on va donc changer 45 bus, 30 standards et 15 articulés. La décision finale sera prise dans quelques mois par la Métropole de Tours qui est aussi en retard en matière de transport propre par rapport aux villes voisines comme Orléans et le Mans. Au Mans, plus de la moitié des bus roulent depuis très longtemps au gaz naturel et Orléans passe au tout électrique dans les 6 ans ».

Hormis quelques minibus électriques, l’intégralité de la flotte de bus roule actuellement au diesel. Un retard que la collectivité compte donc rattraper grâce au gaz naturel. Fin 2017, Tours Métropole avait lancé une première étude de faisabilité visant à étudier les opportunités offertes par la solution GNV pour ses bus mais aussi ses bennes à ordures ménagères.

Source : France Bleu Indre et Loire

Partager cette page

A lire également