Véhicules de propreté - Paris veut des alternatives au diesel

Vhicules de propret - Paris veut des alternatives au diesel
A l’occasion du salon Pollutec 2014, Mao Peninou, adjoint à la Maire de Paris, a appelé les fabricants de véhicules de propreté à développer des modèles alternatifs au diesel. « Il est indispensable que les constructeurs développent rapidement, et à des coûts réalistes, des solutions innovantes qui utilisent des motorisations non diesel pour les engins de collecte et de nettoiement », souligne Mao Peninou, adjoint à la Maire de Paris en charge de la propreté, rappelant que certaines catégories de véhicules ne proposaient aucune alternative au diesel. 77 % des B.O.M fonctionnent déjà au GNV Engagée à ce qu’en 2020, plus aucun de ses engins de collecte ou de nettoiement ne roulent au diesel, la ville de Paris a déjà converti 77 % de sa flotte de bennes à ordures ménagères au gaz naturel et souhaite poursuivre dans cette lancée dans d’autres catégories de véhicules. « Notre volonté de sortie du diesel est partagée par nos homologues européens. Nous allons donc adapter notre commande publique pour qu’elle soutienne l’innovation dans ce secteur » a souligné l’adjoint. Illustration : Iveco Daily GNV, version B.O.M

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire