Les voitures GNV en tête du classement ADAC Ecotest 2021

Les voitures GNV en tête du classement ADAC Ecotest 2021
Pour l’organisme allemand, les deux voitures les plus respectueuses de l’environnement sont les Seat Leon TGI et Volkswagen Golf TGI.
 
En 2021, l’automobile-club allemand Adac a essayé 112 voitures particulières : 39 modèles alimentés à l’essence, 26 diesel, 24 hybrides, 21 électriques et 2 fonctionnant au gaz naturel. Ces 2 derniers sont bien sur les Seat Leon TGI et Volkswagen Golf TGI qui ravissent les 2 premières places pour leur impact environnemental.

D’autres points étaient également évalués, comme la sécurité active et passive notée à travers la norme Euro NCAP, la qualité de fabrication, les équipements embarqués dont les systèmes multimédia et la connectivité, l’adéquation à un usage quotidien, les performances dont l’autonomie, le comportement du châssis, l’espace intérieur et la polyvalence, le confort, l’agrément de conduite, le niveau de bruit à l’intérieur, le prix, etc. En prenant tous ces points en compte, la Seat Leon n’arrive qu’en 8e place du classement général, derrière 4 diesel et 3 électriques. La Volkswagen est 4 marches derrière encore.

Une question de mix énergétique

Concernant l’impact environnemental, il pourra nous paraître étonnant que les 2 voitures du groupe Volkswagen fonctionnant au GNV coiffent les 21 modèles électriques essayés par l’Adac l’année dernière. D’ailleurs, comme il n’y a que 2 véhicules GNV, la 3e marche est occupée par le Hyundai Kona à batterie 64 kWh lithium-ion.

L’explication est simple : l’organisme allemand a tenu compte du mix qui entre dans la composition des énergies. En Allemagne, le GNC disponible à la pompe est ainsi composé de 40 % de biogaz aujourd’hui. L’impact environnemental pourra encore s’améliorer avec une part plus importante de GNV d’origine organique. L’électricité, en revanche, n’est pas aussi décarbonée qu’en France. Par ailleurs, dans le calcul des consommations pour les modèles électriques, l’automobile-club tient compte aussi des pertes d’énergie lors des opérations de recharge des batteries.



 

Des motorisations identiques

L’Adac justifie les notes très proches obtenues par les Seat Leon TGI et Volkswagen Golf TGI installées à la première et à la deuxième place du classement écolo par un groupe motopropulseur identique. Il est principalement composé d’un moteur essence d’une cylindrée de 1,5 litre, qui développe une puissance 130 chevaux (96 kW) pour un couple maximal de 200 Nm. Le bloc est alimenté par un réservoir qui peut contenir 17,3 kg de GNV. C’est une boite automatique DSG à 7 rapports qui pilote la motorisation. Cette architecture dote les 2 voitures d’une autonomie réelle de l’ordre de 400 km, mesurée par l’automobile-club allemand.

En cycle mixte, l’organisme a enregistré une consommation de 4,2 kg de GNV aux 100 km, soit 91 grammes de CO2 émis par kilomètre. Il a également testé les versions diesel TDI. Avec une consommation relativement faible de 4,7 litres de gazole aux 100 km, les émissions carbonées grimpent à 147 grammes. Pour les polluants, les filtres que l’Adac qualifie pourtant d’exemplaires sur les modèle diesel du groupe Volkswagen ne peuvent faire rivaliser à jeu égal TGI et TDI.


 

Derrière les Leon et Golf TGI

 A la suite des 2 voitures fonctionnant au GNV, le Top 10 Adac 2021 est principalement représenté par des modèles électriques. En suivant l’ordre, on y trouve le Hyundai Kona 64 kWh, la Fiat 500e cabrio 42 kWh, la Renault Twingo Electric, curieusement la Polestar 2 Long Range 2 roues motrices, l’Opel Corsa e, et la Toyota Mirai à hydrogène. Les 9 et 10e places sont occupées par des hybrides simples : Suzuki Swace 1.8 et Toyota Yaris 1.5.

L’Adac précise que son classement ne porte que sur les modèles essayés l’année précédente, et qu’il peut être intéressant de se reporter aux précédentes éditions. En 2020, par exemple, la Volkswagen Eco Up! a été essayée. L’année précédente, on trouvait dans la sélection les Volkswagen Polo 1.0 TGI et Caddy 1.4 TGI BlueMotion, ainsi que les Seat Arona 1.0 TGI, et Audi A5 Sportback g-tron S tronic. Les Opel Astra 1.4 CNG et Fiat Panda 0.9 8V Twinair Naturel Power avaient été retenues par l’Adac en 2018. Les comparaisons sont cependant rendues difficiles avec les modèles essayés en 2021 du fait de conditions différentes. Et certains ne sont plus disponibles à la vente.
 
 

Le GNV en perte de vitesse en Allemagne

Devant les excellents résultats obtenus par les Seat Leon TGI et Volkswagen Golf TGI, l’Adac aimerait se réjouir de l’avenir de la mobilité au gaz naturel. Hélas, comme en France, les constructeurs sont devenus frileux sur cette énergie outre-Rhin aussi. Et toujours pour la même raison : se conformer aux voies tracées par les autorités nationales.

En matière de voitures particulières, c’est bien sûr l’électrique qui est aussi boostée chez nos voisins. L’automobile-club atteste que le réseau actuel de stations-service proposant du GNC est suffisant. Mais l’organisme s’attend, non pas à une augmentation des distributeurs, mais à une baisse dans les années à venir. En Allemagne, seuls les groupes Volkswagen et Fiat semblent vouloir continuer à proposer des voitures fonctionnant au gaz naturel. L’Adac assure pourtant que cette solution permettrait de rendre les moteurs thermiques compatibles avec la mobilité durable, et sans trop d’efforts à réaliser de la part des industriels.
 
 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. Jacques-OlivierPublié le 31/01/2022 à 17:42

    Je possède une Skoda Octavia Gtech avec le même moteur que la Leon et la golf... Vous semblez l’oublier dans votre comparatif??? Il est sur qu’en France, on ne veut pas de cette technologie, j’en veux pour preuve que la seule station GNV d’Annecy vient d’être démantelée après avoir augmenté le prix du gaz de plus de 70% . Nous vivons bien dans un pays ou le Gouvernement fait tout pour nous emmerder (pour reprendre le terme de notre soi-disant président). On va me dire que le prix du gaz à augmenté... Non, pas du tout puisque en Suisse le prix est toujours le même.... Pas 1 centime d’augmentation.... on se fout vraiment de notre gueule!

Ajouter un commentaire