Un appel d'offres pour booster la filière du biogaz

Un appel d'offres pour booster la filière du biogaz
Avec le lancement d’un nouveau dispositif de soutien par appel d’offres, le gouvernement compte accélérer le développement de la filière biométhane en débloquant 1.6 TWh de capacité de production supplémentaire.

Face à la crise énergétique, le Gouvernement accélère pour accompagner la filière biométhane. Après avoir annoncé un renforcement des aides au raccordement, le ministère de la Transition Ecologique vient d’officialiser le lancement d’un appel d’offres visant à accompagner la réalisation et l’exploitation d’installations de production de biométhane injecté dans le réseau de gaz naturel. Récemment validé par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), l’appel d’offres se divise en trois périodes. La première court jusqu’en décembre 2022 et permettra la contractualisation d’une capacité de production cumulée de 500 GWh/an. Avec des dates limites de remise fixées en juin et décembre 2023, les deux autres périodes permettront de débloquer 550 GWh/an de capacité supplémentaire. « Pour chaque période, il est prévu de réserver un volume de 200 GWh/an en priorité aux projets présentant une production annuelle prévisionnelle inférieure à 50 GWh/an » précise le cahier des charges du gouvernement.
 
Date limite Capacité
Décembre 2022 500 GWh/an
Juin 2023 550 GWh/an
Décembre 2023 550 GWh/an
Total 1.6 TWh/an
 

1.6 TWh de capacité supplémentaire

Alors que la France dispose déjà de près de 400 sites d’injection en service pour une capacité de 6.4 TWh/an, l’appel d’offres permettra de débloquer 1,6 TWh PCS/an de capacité supplémentaire. En matière d’accompagnement, les lauréats bénéficieront d’un contrat d’obligation d’achat du biométhane produit sur une durée de 15 ans.

« La crise actuelle de l’énergie nous le rappelle : nous devons sortir au plus vite des énergies fossiles en développant rapidement des alternatives décarbonées. Développer nos capacités de production de biogaz est un des leviers pour accélérer et assurer notre indépendance énergétique. Ce nouveau dispositif de soutien par appels d’offre et demain les certificats de production de biogaz, attendus par la filière, nous mettent sur la bonne voie pour atteindre cet objectif » a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.
 
Les différents documents liés au marché seront accessibles sur le site de la CRE.


 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire