Biométhane : la France renforce ses aides au raccordement

Biométhane : la France renforce ses aides au raccordement

Afin de limiter sa dépendance aux gaz d’origine fossile, le gouvernement vient de publier un nouvel arrêté augmentant le taux de prise en charge des coûts de raccordement des installations de production de biométhane

Face à la forte hausse des prix du gaz naturel, conséquence de la crise ukrainienne, le biométhane s’impose comme la solution à privilégier. Alors que l’Europe a récemment annoncé le doublement de ses objectifs de production à horizon 2030, la France prend également des mesures.

Via la publication d’un nouvel arrêté, le gouvernement a ainsi décidé d’alléger les coûts de raccordement des installations de méthanisation aux réseaux de gaz naturel en renforçant leur prise en charge par la collectivité afin d’encourager le déploiement de nouvelles installations. Cette prise en charge passe ainsi de 40 à 60 %.

« Le biométhane, gaz renouvelable, est une des substitutions au gaz naturel que nous devons encourager. En signant cet arrêté, nous facilitons son développement en simplifiant le montage des projets et allégeant le coût de leur raccordement. C’est un signal fort que nous envoyons à la filière. Les acteurs doivent désormais se saisir de cette opportunité » a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire