Dans le maritime, les navires au GNL représentent 30 % des commandes

Dans le maritime, les navires au GNL représentent 30 % des commandes
Selon un nouveau rapport publié par Clarksons, les navires alimentés au GNL approchent désormais les 30 % du tonnage brut en commande.

Les navires fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) enregistrent une croissance exponentielle. Suivant les constations d’autres études, un nouveau rapport confirme que 2021 a été une année record pour la construction de nouveaux navires fonctionnant au GNL. Publié par Clarksons, celui-ci estime que les navires GNL ont représenté près de 30 % des commandes depuis le début de l'année.

L'une des rares alternatives

« Les principaux secteurs hauturiers de l'industrie maritime adoptent le GNL dans leurs efforts pour réduire les émissions locales et mondiales, car les navires alimentés au GNL sont aujourd'hui l'une des seules options qui répondent aux émissions réduites requises par la finance environnementale » souligne dans un communiqué la coalition industrielle SEA/LNG. Celle-ci constate que les commandes de paquebots alimentés au GNL ayant quintuplé depuis janvier 2020.

Une tendance qui devrait encore s’accélérer dans les prochaines années. Selon SEA/LNG, le GNL pourrait représenter 90 % des commandes de navires transporteurs de voitures et de poids-lourds au cours des prochaines années.

Le bioGNL et le GNL de synthèse pour prochaine étape

Si le GNL fossile représente aujourd’hui la quasi-totalité des pleins réalisés, la filière compte embrayer sur deux autres carburants bien plus vertueux. Quasi neutres en carbone, le bioGNL et le GNL de synthèse devraient progressivement remplacer ou compléter le GNL classique. De quoi tenir les objectifs 2050 fixés par l'Organisation Maritime Internationale (OMI).

« Le bio-GNL et le GNL synthétique sont tous deux des carburants 'drop-in'. Il n'y a pas de problèmes de compatibilité. Toute combinaison de de bio-GNL, de GNL synthétique et « conventionnel » peut donc être utilisée pour alimenter une grande partie de la flotte marchande hauturière » souligne Peter Keller, président de SEA-LNG.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. bernard GIRAUDPublié le 25/09/2021 à 07:20

    Une campagne de publicités, au sujet du GNV et plus particulièrement du bioGNV serait souhaitable dans les médias nationaux avec en exergue: "gaz-mobilité.fr", Afin de toucher, un plus large public.

Ajouter un commentaire