Avec SYNTHANE, GRTgaz et ETIA produisent du biogaz à partir de résidus solides

Avec SYNTHANE, GRTgaz et ETIA produisent du biogaz à partir de résidus solides
Le transporteur français de gaz et l’équipementier ETIA lancent la première campagne de tests du projet SYNTHANE, destiné à produire du méthane bas carbone par pyrogazéification. Ces tests analyseront le gaz produit à partir de résidus solides.  

GRTgaz et ETIA, spécialisé dans les procédés de traitement thermique, ont créé le partenariat SYNTHANE (pour SYNthetic meTHANE), une technologie qui combine les procédés de pyrolyse à haute température, d’épuration des gaz et de méthanisation. Cette solution produira un gaz renouvelable et bas carbone de qualité, injectable dans les réseaux gaz de France. La première phase de test qui débute en ce moment analysera le gaz produit à partir de biomasse forestière, de plastiques non recyclables et de combustibles solides issus d’ordures ménagères.
 

Un procédé breveté et exclusif de production de méthane synthétique

Le procédé est éprouvé depuis plusieurs années par ETIA. La pyrolyse à haute température « Biogreen© » chauffe en continu les intrants en absence d’oxygène pour en décomposer les molécules gazeuses. Un dispositif d’épuration et une unité de méthanisation catalytique complètent l’installation, pour maximiser la quantité de méthane injectable dans le réseau. GRTgaz contrôle la qualité du gaz.

 

Objectif : neutralité carbone 2050

« À travers ce partenariat, ETIA et GRTgaz participent à l’industrialisation de la filière de pyrogazéification pour injection dans les réseaux en France, au service de l’économie circulaire », indique le communiqué de presse du partenariat.
 
Si elle est fructueuse, cette filière contribuera en effet à atteindre les objectifs de neutralité carbone fixés à l’horizon 2050, aux côtés des filières de méthanisation, d’hydrogène et de gazéification hydrothermale. D’après GRTgaz et ETIA, « il est réaliste et atteignable de considérer une production de gaz renouvelables et bas-carbone par pyrogazéification de 90 TWh en 2050. »

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire