Volkswagen lancera-t-il ses voitures GNV en Inde ?

Volkswagen lancera-t-il ses voitures GNV en Inde ?
Directeur du groupe Volkswagen en Inde, Gurpratap Boparai a déclaré que si les plans du gouvernement d’élargir le réseau de distribution étaient mis en place, la marque pourrait introduire des voitures GNV en Inde dans un futur proche.
 

Les moteurs GNV, une « excellente option » pour le marché indien

Le Dr Jens Andersen, en charge des activités GNV du groupe allemand, reconnait que les véhicules fonctionnant au gaz naturel jouent un rôle important dans la transition écologique. Sans émission de particules, neutres en carbone en fonction de la source du carburant, les moteurs à gaz naturel, appelés moteurs TGI, sont de plus en plus intégrés dans les modèles du constructeur allemand.
 
En Inde, le ministre du Pétrole et du Gaz Naturel Dharmendra Pradhan a annoncé récemment que 10.000 stations de GNV seraient installées à travers le pays au cours des dix prochaines années.
 

L’électrique, un marché trop haut de gamme ?

Si Audi sortira son SUV 100% électrique e-tron courant 2019 en Inde, le groupe Volkswagen ne voit pas la viabilité commerciale des véhicules électriques dans le pays, notamment en raison des coûts élevés de la batterie.
 
« L’économie de l’électricité repose sur les véhicules haut-de-gamme et pas sur les voitures ordinaires. D’un point de vue économique, c’est vraiment difficile » justifie Gurpratap Boparai . Le directeur indien ignore encore si les futurs modèles électriques des marques du groupe sortiront dans son pays. Les voitures GNV semblent être un meilleur choix, étant donné que la production d’électricité en Inde vient principalement de combustibles fossiles, et que les batteries devraient être importées de Chine. « Nous réduirons peut-être nos importations de pétrole, mais nous risquons d’augmenter les autres factures d’importation », selon Boparai.
 
Pour que la transition vers la construction de véhicules au gaz naturel s’opère de façon optimale en Inde, il faudra cependant que les infrastructures et les stations de distribution soient à la hauteur dans tout le pays.

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. AlainPublié le 29/01/2019 à 12:59

    L’électrique est déjà trop haut de gamme pour l’Europe! Le GNV est bien plus pratique et adapté à nos besoins! Par contre je ne comprends pas les tarifs de VW bien trop haut à mon goût surtout pour des véhicules monovalent! Il serait judicieux de vendre les véhicules GNV au prix des véhicules essence pour assurer leur succès!

    D’ailleurs pourquoi n’y a t-il pas d’aide comme pour les VE ? 6000€ pour une voiture à 40.000€ voilà encore une aide financière qui s’adresse à une population qui n’en a pas besoin! Par contre les acheteurs de véhicules GNV en aurait bien besoin!

    Bref la logique Française est un concept que personne ne comprends, pas même les Français!

Ajouter un commentaire