Ain : des autocars au gaz pour la RDTA

Ain : des autocars au gaz pour la RDTA
Après avoir testé la technologie l’an dernier, la Régie des transports de l’Ain (RDTA) vient de mettre en circulation ses premiers autocars fonctionnant au gaz naturel.

La Régie des transports de l’Ain (RDTA) joue la carte du GNV. Ce lundi 28 février, l’opérateur a mis en service ses 12 premiers cars fonctionnant au gaz naturel, des Crossway d’Iveco.

Ces véhicules circuleront sur certains services scolaires et sur les lignes régulières régionales 119 (Bourg-en-Bresse > Villefranche-sur-Saône) et 184 (Trévoux > Neuville), situées à proximité de stations GNV publiques. Pour faciliter l’exploitation, mais aussi les déploiements, la régie souhaite pouvoir installer une station sur son propre site d’ici à fin 2023.

Des renouvellements 100 % vertueux

 « Désormais, dès que nous renouvelons notre parc, nous commandons directement des poids lourds axés sur la transition énergétique. Cette fois, ils sont au gaz, mais nous avons également du bio carburant qui va arriver et nous menons une réflexion sur l’hydrogène avec un test début 2023 » explique Emmanuel Boivin, directeur général de la Régie des Transports de l’Ain.

Les déploiements vont ainsi s’accélérer au cours des prochains mois. D’ici à la fin du mois de mars, 8 autocars fonctionnant au biocarburant viendront remplacer les modèles diesel sur une ligne reliant Bellegarde à Annecy. D’ici à la fin de l’année, les motorisations alternatives devraient représenter 17 % des quelque 240 véhicules lourds de la RDTA.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire