L'Europe veut encourager le développement des gaz renouvelables

L'Europe veut encourager le développement des gaz renouvelables
Complétant le paquet climat « Fit for 55 » présenté cet été, la nouvelle série de mesures proposée par la Commission européenne vise à encourager le développement des gaz renouvelables.

Présentée comme la seconde partie du plan « Fit for 55 », la nouvelle série de mesures révélée le 15 décembre s’intéresse en grande partie à la décarbonation du secteur gazier.

« Les gaz renouvelables et à faibles émissions de carbone, tels que l’hydrogène, joueront un rôle central dans la réalisation de la neutralité climatique » rappelle le communiqué de la commission qui mise sur un mix entre biogaz, biométhane, gaz de synthèse et hydrogène pour remplacer progressivement le gaz d’origine fossile. Une façon pour l’Europe de réduire les émissions mais aussi de renforcer la résilience de son système énergétique en réduisant la dépendance aux importations. Selon les projections, ces gaz alternatifs pourraient représenter 4/5 de la consommation totale de combustibles gazeux en 2050 avec une forte part d’hydrogène.

En parallèle, la Commission propose également que les contrats à long terme pour le gaz naturel d’origine fossile ne soient pas prolongés au-delà de 2049.

« Cette proposition marque la reconnaissance de la capacité de l’ensemble de l’industrie gazière européenne à se réinventer et à mettre en œuvre massivement des solutions compétitives neutres en carbone, comme le biométhane, le méthane de synthèse, l’hydrogène vert ou bas carbone ou encore la capture et le stockage de CO2 » a réagi l’Association Française du Gaz (AFG) dans un communiqué.

Des émissions de méthane mieux encadrées

Deuxième plus grand contributeur au changement climatique après le dioxyde de carbone (CO2), le méthane sera mieux contrôlé. Bruxelles prévoit notamment d’exiger des entreprises concernent qu’elles mesurent et déclarent les émissions de méthane mais aussi qu’elles assurent les travaux de détection et de réparation des fuites. La proposition prévoit en outre l’interdiction des pratiques de ventilation et de torchage.

Aller plus loin :

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire