Pays de la Loire : la première station bioGNV des Mauges ouvrira en 2023

Pays de la Loire : la première station bioGNV des Mauges ouvrira en 2023
Le conseil d’agglomération du Territoire des Mauges (Pays de la Loire) vient de voter la construction d’une station de biogaz en 2023 à La Pommeraye, une communauté déléguée de Mauges-sur-Loire.

La toute première station d’avitaillement en bioGNV du territoire des Mauges va voir le jour à La Pommeraye. Elle devrait être suivie de deux infrastructures supplémentaires à Chemillé-en-Anjou et à Sèvremoine. C’est la société Mauges BioGNV qui porte le projet, accompagnée par Mauges Énergies, un partenaire des initiatives locales de développement d’énergies renouvelables. Le coût total du projet s’élève à 1,2 million d’euros.

La station publique de la Pommeraye sera composée de deux postes de distribution et d’une cuve de stockage de 8 000 litres. Elle sera accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

L’économie locale boostée par un projet vertueux

Le biogaz distribué dans cette future station proviendra de trois unités de méthanisations locales, en cours de construction. Luc Pelé, conseiller délégué en charge des énergies renouvelables au sein de la communauté d’agglomérations Mauges Communautés, a déclaré à Ouest France : « Ces projets représentent une production annuelle de 6 800 tonnes de biogaz, directement utilisée pour des usages domestiques, tertiaires ou industriels et comme carburant ».

Les transporteurs du territoire ont déjà manifesté leur intérêt pour ce carburant alternatif à faibles émissions de CO2. Le projet représente « un potentiel annuel de consommation de 428 tonnes de BioGNV dès 2023, qui devrait atteindre le seuil des 1 000 tonnes annuelles à l’horizon 2031 ».

Appel d'offres en cours

Afin de désigner l'entreprise qui assurera la construction, l'exploitation et la maintenance de la future station, Mauges Energies a lancé courant décembre un appel d'offres. Celui-ci court jusqu'au 28 janvier 2022 à 12h00.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire