Le biométhane, favori pour décarboniser les transports

Le biométhane, favori pour décarboniser les transports
La Commission Européenne et NGVA Europe, l’association européenne qui encourage l’utilisation du gaz naturel et renouvelable comme carburant de transport, l’ont souligné maintes fois : le GNV est prêt à catalyser la transition vers des émissions nulles en 2050. Les décideurs politiques doivent désormais trouver un moyen d’impliquer les secteurs industriels, économiques, sociaux et culturels.
 

La transition écologique n’attend pas

En novembre, lors du lancement des Perspectives énergétiques mondiales 2019, le Dr Fatih Birol, Directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie, a déclaré "Nous n'avons pas le luxe de choisir des gagnants, et toutes les technologies devront jouer un rôle dans la transition vers la neutralité carbone". En effet, aucune solution de mobilité alternative ne doit être laissée de côté, mais celles-ci doivent couvrir à la fois la mobilité des personnes dans les zones urbaines et le transport de marchandises. Et pour que le marché se généralise, elles doivent être abordables et facilement accessibles. Comme le GNV.
 

La Commission Européenne exprime son soutien au GNV

La technologie du gaz naturel offre un large éventail de solutions : une mobilité neutre en carbone pour voitures particulières comme pour poids lourds, autocars et bus urbains ; des performances et une autonomie identiques aux véhicules diesel et un choix de modèles de plus en plus large (68 disponibles dans toute l’Europe).

Le GNV peut également être utilisé dans d'autres secteurs comme le transport maritime et ferroviaire, ce qui permet de soutenir un système de transport multimodal durable. En septembre 2019, la Présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen avait exprimé son soutien au GNV en demandant au Commissaire à l’énergie d’évaluer « comment diversifier les sources d'approvisionnement à des prix compétitifs, notamment en exploitant pleinement le potentiel du gaz naturel liquéfié à un prix abordable ».
 

Aller encore plus loin avec les gaz renouvelables

Pour réduire davantage notre empreinte carbone, le biométhane est une des meilleures options. Les infrastructures et les véhicules fonctionnant au gaz naturel sont entièrement compatibles avec ce gaz renouvelable, issu des déchets municipaux ou agricoles. Le bioGNV permet des émissions de gaz à effet de serre sont proches de zéro. Dans une étude récente du Centre de réglementation en Europe (CERRE), un potentiel de production de 124 milliards de mètres cubes de gaz renouvelable a été estimé en Union Européenne.

NGVA Europe estime que le parc actuel de 1,4 million de véhicules fonctionnant au gaz naturel passera à environ 13 millions d'ici 2030. Alors que ce parc consomme aujourd'hui 2 milliards de mètres cubes de gaz naturel, environ 9 milliards de mètres cubes de gaz renouvelable seraient nécessaires pour alimenter tous ces véhicules européens en 2030.
 

Biométhane et économie circulaire

Le gaz naturel offre un pont vers une économie circulaire basée sur la production d'énergie à partir de déchets, comme le biométhane. L'économie circulaire est "la priorité n°1" du "Green Deal" européen. Et le gaz renouvelable est prêt à montrer l'exemple.

Sa production permet une approche intelligente du traitement des déchets, qui autrement auraient été éliminés, créant des émissions polluantes. Tout en générant de l'énergie durable, des sous-produits de haute qualité comme les biofertilisants sont également produits. En effet, le biométhane produit à partir de déchets urbains, de fumier ou de déchets agricoles a un bilan CO2 du puits-à-la-roue meilleur que toutes les autres sources d'énergie actuellement connues dans l'industrie automobile.
 
Les gaz naturels et renouvelables sont un moyen rapide et facile de compléter un système complexe qui changera progressivement la façon de se déplacer et de transporter des marchandises dans le monde entier. Reconnaître leur rôle pour la décarbonisation des transports dans les futures mesures législatives est le meilleur moyen de créer un système sûr, sécurisé, durable et efficace en faveur de la mobilité des citoyens européens et de la logistique des entreprises. Et cela doit commencer le plus tôt possible.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire