DHL et Shell confirment l'intérêt du bioGNL

DHL et Shell confirment l'intérêt du bioGNL
Associés pour tester plusieurs poids-lourds fonctionnant gaz naturel, Shell et DHL Freight confirment l’intérêt environnemental du bioGNL.
 
L’usage du bioGNL est en passe de se généraliser en Europe. Associés dans le cadre d’un programme pilote lancé en juin 2021, DHL Freight et Shell confirment l’intérêt de la solution. Au cours des cinq premiers mois d’utilisation, la version renouvelable du GNL a permis de réduire de 87 tonnes les émissions de CO2, soit l’équivalent des émissions réalisées par un camion diesel sur près de 90 000 kilomètres.
 
Au total, trois camions fonctionnant au bioGNL sont intégrés à l’expérimentation. Ils sont utilisés par l’entreprise danoise Grundfos pour relier les sites de Bjerringbor, au Danemark, et Longeville-Les-Saint-Avold, en France (Moselle). Les tests vont se poursuivre durant une année supplémentaire.


 
« Réaliser des projets pilotes comme celui-ci avec des clients comme DHL est une opportunité fantastique pour nous deux de tester et d'apprendre, mais aussi de conduire conjointement la décarbonisation du secteur car cela prouve que les nouveaux concepts fonctionnent et ont un impact positif sur les objectifs climatiques d'une manière commercialement viable. Les résultats du pilote indiquent que le bio-GNL peut déjà aujourd'hui réduire les émissions de CO2 pour contribuer aux réductions de GES nécessaires pour atteindre les objectifs climatiques de l'UE à l'horizon 2030. C'est très prometteur et c'est une bonne nouvelle pour le secteur » a déclaré Fabian Ziegler, directeur général de Shell Allemagne.
 
Figurant parmi les pionniers du bioGNL, Shell a récemment inauguré un premier site de production aux Pays-Bas. Dès le début 2022, l’entreprise proposera du bioGNL dans l’ensemble de ses stations néerlandaises. En 2023, c’est la nouvelle usine de liquéfaction de Rheinland qui permettra l’ensemble des stations Shell en Allemagne.

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire